Le vignoble
Le vignoble

Cultivée sur une superficie de 750 hectares (soit 20% de l’espace de la commune) dans la plaine alluviale ou sur les piémonts, la vigne constitue l’une des composantes essentielles du paysage ramatuellois.

En savoir +
La flore
La flore

Ramatuelle, de par sa configuration géographique et géologique, présente une gamme de formation végétale extrêmement riche et diversifiée.

En savoir +

Les trésors cachés

Dolmen de la baie de Briande

Le Dolmen est situé sur le domaine du Conservatoire du Littoral. On ne lui connaît pas de dalle de couverture.
Au départ de l’Escalet, suivre le sentier du littoral. A la Maison des Douanes, remonter le vallon sur 500 mètres (balisé par des flèches en bois). Oscar RAPPAZ, archéologue, y a découvert en 1935 des pointes de flèches, des pendeloques en quartz et des perles en serpentine.

Moulin de Paillas

C’est un des éléments forts du patrimoine bâti de Ramatuelle. Restauré en 2002, refait à l’ancienne avec un mécanisme entièrement en bois en état de marche et une meule prête à moudre le blé, il se trouve au sommet du village de Ramatuelle à 2km sur la route qui rejoint Gassin et d’où l’on surplombe toute la côte de Cavalaire à Saint- Tropez.

Les bâtisseurs des moulins de Ramatuelle avaient choisi l’emplacement idéal : bien élevé et bien dégagé, battu par les vents. Le site du Castellas était l’endroit parfait.

A cet endroit, il y eut cinq moulins construits entre le 16ème et 19ème siècle. Il n’en reste aujourd’hui que des ruines, excepté bien sûr ce moulin de Paillas dont la construction remonte au 19ème siècle. Pourquoi ce nom de Paillas ? C’était celui du premier meunier, Jean- Baptiste Paillas, issu d’une riche famille d’agriculteurs ramatuellois.

A la fin du 19ème siècle, tous les moulins ont cessé de fonctionner, les minoteries industrielles ayant pris le dessus. Il aura donc fallu un siècle pour que renaisse un des moulins de Ramatuelle, restauré dans la parfaite tradition de ce qui existait auparavant.

Jours et horaires de visites : se renseigner auprès de l’Office de Tourisme

Maison des douanes

Située au pied de la presqu’île de Taillat, cette étrange bâtisse du XIXe siècle a été récemment restaurée. Elle est la propriété du Conservatoire du Littoral qui a en charge la sauvegarde et la surveillance des 3 caps classés : Lardier, Taillat et Camarat. A proximité, sur la petite plage on trouve une aiguade romaine (puits).