Développement durable

« Le tourisme responsable, dans le respect du développement durable, à Ramatuelle, c’est une réalité »

Nos professionnels s’engagent !

                                         

De très nombreux professionnels de la commune sont engagés dans des démarches vertueuses de respect de l’environnement. En venant à Ramatuelle, vous pouvez ainsi vous loger, manger, boire, vous déplacer et même prendre soin de votre peau tout en préservant et protégeant la formidable nature qui nous entoure.

 


Se loger …  

Il y a quelques années déjà, l’hôtel MUSE a été primé pour son jardin écologique en autosuffisance. Tandis que l’hôtel La Vigne de Ramatuelle s’est lancé dans la permaculture, a réalisé des travaux d’aménagements et mis en place une phyto-épuration d’une capacité de 40 personnes. L’hôtel possède également un restaurant où les plats sont élaborés avec des producteurs locaux et qui sert des repas Vegan sur demande.

L’hôtel la Figuière cultive ses tomates qui sont servies à la table de son restaurant et privilégie au maximum des producteurs locaux. L’établissement a également mis en place le tri sélectif et incite ses clients à s’inscrire dans une démarche respectueuse de l’environnement avec la gestion de l’eau et du linge de toilette.

La Ferme d’Augustin cultive également ses propres fruits et légumes pour les servir à ses convives.

D’autres établissements encore comme la Résidence Les Eucalyptus ou le Gîte Leï Souco utilisent des produits d’entretien écolabel, ont installé des robinets économie d’eau, des ampoules basse tension  ou pratiquent activement le tri des déchets.

L’hôtel Les Bouïs, en plus d’avoir un jardin végétalisé par des essences peu gourmandes en eau et doté d’un arrosage automatique économe en eau, utilise des produits naturels locaux, a installé des bornes électriques pour recharger les véhicules électriques (dont une Tesla), mis en place des pompes à chaleur, l’utilisation d’ampoules led et pratique le tri des déchets. Dans sa lutte contre les plastiques et la réduction des déchets, l’hôtel limite les produits à usage unique (Produit d’accueil pour un jour dans les chambres puis remplacé par des pompes distributrices pour le reste du séjour.)  

De son côté, l’hôtel Epi 1959 a reçu le label Clef Verte décerné aux hébergements touristiques qui respectent plusieurs critères écologiques dont la gestion de l’eau, de l’énergie et des déchets, ainsi que la pratique d’achats responsables, tout en favorisant la sensibilisation. Ce label se distingue en effet par son attachement à l’éducation à l’environnement et la transmission des bons gestes.  L’hôtel organise dans cette optique un nettoyage annuel de la plage en collaboration avec le Centre de Loisirs Municipal afin de sensibiliser les enfants.


 Déguster, savourer …  

Si la commune de Ramatuelle est célèbre pour son attachement au respect de l’environnement, on ne s’étonnera pas qu’elle abrite également un établissement pionner dans le domaine de la protection de la nature : le Club 55. Depuis sa création, il y a un peu plus de 60 ans, ce site emblématique n’a en effet cessé d’œuvrer – et innover – pour des pratiques toujours plus éco-responsables, de la récupération de tous les bio-déchets réutilisés en circuit-court à l’utilisation exclusive d’électricité renouvelable, entre autres. Aujourd’hui, le restaurant propose beaucoup de produits bio à la carte, légumes, vin et huile d’olive, avec des produits provenant notamment de la Ferme des Bouis toute proche, certifiée Ecocert et pratiquant activement l’agroécologie, la permaculture et la biodynamie.

Pour goûter aux bons produits locaux, vous pouvez aussi  faire votre marché à Le Potager de Sardar Biglari qui produit et vend directement fruits et légumes aux particuliers et aux professionnels, à la Pépinière de la Grangue qui propose la production de la Ferme de l’Empereur, ou déguster les œufs bio du Jardin de Zébulon.

Du côté des restaurants, Chez Camille et Saveurs Sincères travaillent également avec les producteurs locaux pour composer leurs menus.

Pour accompagner tous ces mets, rien de tel que des vins de Provence. Deux domaines possèdent le label Bio Ecocert : le Domaine des Bouis et celui de La Tourraque qui vend ses produits bios (miel, cosmétiques, produits de bouche…) au caveau ainsi que dans une boutique située au village (en saison).

Pratique ! Une liste de magasins bio est à votre disposition sur demande !

 

   Se déplacer …

Pour sillonner la commune, vous pouvez opter pour le vélo à assistance électrique : pas de bruit, pas de pollution, et un coup de pouce appréciable quand ça grimpe un peu trop ! Vous en trouverez chez Pep’s spirit (1% pour la Planète). Et côté transports en commun, les deux lignes de bus du réseau VARLIB’ vous permettront d’effectuer vos déplacements en toute tranquillité depuis le village.


S’activer …

Deux établissements de loisirs sur la commune cumulent la distinction Qualité Tourisme et une conscience écologique forte.

Cap Camarat Plongée a utilisé des matériaux recyclés pour construire l’abri et les espaces de vie du club de plongée et s’attache à réutiliser l’eau pour son bac de rinçage du matériel de plongée. Utilisation de verre éco-cup pour les boissons offertes aux clients et mise à disposition d’une douche solaire et d’un savon bio. Aucun transport des clients jusqu’au bateau de plongée (marche à pied du club à la plage) et flyers produits en « Imprim’Vert ».

Pep’s Spirit qui propose des sorties nature en kayak et paddle à la découverte des criques ou en vélo sur la commune de Ramatuelle et aux alentours.

On peut également souligner l’initiative de 100% Secourisme qui a instauré une transmission numérique de tous ses supports de formation.


 

  Prendre soin de soi … 

Enfin, la commune abrite aussi une ligne de produits de beauté 100% bio et originale : Rosée de Ramatuelle, au cœur du Domaine La Tourraque.

Au village, deux boutiques proposent également des produits bio  avec le label AB ou Ecocert : le Temple de la Savonnerie et Terre de l’Olivier. Leur démarche est avant tout de privilégier les fournisseurs proches et surtout Français : collaboration avec un petit producteur varois pour un des huiles vendues ; vente de miel des ruches de Pampelonne, et confitures de la Maison des Confitures à Gassin.

 


  Il serait encore possible de citer de nombreuses bonnes initiatives des professionnels du tourisme à Ramatuelle, à l’image des hôtels de plein air Kon Tiki et La Toison d’Or qui transforment les huiles de friture de leur restauration en « carburant » pour leurs engins d’entretien ou des établissements qui utilisent des voiturettes électriques pour leurs déplacements. 

Autant de bonnes pratiques que vous pouvez encourager en choisissant tous ces professionnels engagés.

La Communauté de Commune s’engage

Au-dela de la municipalité de Ramatuelle qui attache une importance toute particulière à la protection de l’environnement et au développement durable, c’est la Communauté de Commune du Golfe de Saint-Tropez qui est chargée d’organiser le tri sélectif.

Retouvez toutes les informations utiles sur leur site internet.

L’Office de Tourisme s’engage

Dans le cadre de sa démarche Qualité, mais aussi par conviction, votre Office de Tourisme veille au respect de l’environnement.

– Collaboration avec un imprimeur certifié PEFC* pour nos éditions
(* programme de reconnaissance des certifications forestières)

– L’ensemble des brochures sont téléchargeables sur notre site Internet

– En interne, les impressions de documents sont raisonnées ; le recto/verso ou le papier brouillon sont favorisés

– Le tri sélectif est effectué par l’ensemble du personnel

– Recyclage du papier (réutilisation en « brouillons »)

– Recyclage des cartouches de toner avec le programme Conibi

– Le matériel électrique est mis en veille quand il n’est pas utilisé

– Les lumières sont éteintes dans les pièces non occupées

– La climatisation et le chauffage sont utilisés avec parcimonie 

Bon à savoir : votre Office recycle les piles usagées

Le seul point de collecte sur la commune de Ramatuelle a été installé par l’Office de Tourisme et se trouve dans l’entrée du 3, avenue Clemenceau (juste après la salle d’exposition Le Garage »), au rez-de chaussée du service culture.